Lieux hantés : les fantômes de la tour de Londres

Lieux hantés : les fantômes de la tour de Londres

La tour de Londres s’est trouvé au cœur de nombreux conflits et a été le théâtre de multiples exécutions et scènes de tortures. Ce passé sanglant expliquerait toutes les apparitions des fantômes qui font de ce lieu l’un des endroits les plus hanté au monde.

Cette tour fut construite vers la fin de l’année 1066 dans le cadre de la conquête normande de l’Angleterre, la tour Blanche (White Tower) qui donna son nom à l’ensemble du château, fut construite par Guillaume le Conquérant en 1078 et fut considérée comme un symbole de l’oppression infligée à Londres par le pouvoir.

Le château fut utilisé comme prison dès 1100, mais il s’agissait d’un grand palais et il servait aussi de résidence royale, son rôle de prison et de lieu d’exécution reste néanmoins ce dont l’histoire se souvient le plus.

Les fantômes de la tour de Londres : Anne Boleyn

Anne-BoleynElle est la deuxième épouse du roi Henri VIII d’Angleterre et reine consort de 1533 à 1536.

Elle est la mère de la reine Élisabeth Ier.

Son mariage avec Henri VIII est à l origine du changement politique et religieux complexe et souvent tragique, qu’a été la réforme anglaise.

Accusée d’adultère, d’inceste et de haute trahison, elle est exécutée par décapitation.

C’était un spectacle inconnu puisque c’était la première exécution publique d’une reine anglaise.

N’ayant aucun cercueil pour elle, Anne Boleyn fut enfermée dans une vielle boite trop petite alors que son corps était enterré à la hâte sous la chapelle saint Peter Ad Vincula.

Il est maintenant généralement admis qu’elle était innocente de ces accusations.

Elle fut aperçut à de nombreuses reprises, errant autour de la chapelle, à l’anniversaire de son exécution, suivit par un cortège de seigneurs et de dames, vêtus des costumes de l’époque.

En 1864, une sentinelle l’aperçut dans une forme blanche voilée par un étrange brouillard.

Une des plus célèbre apparition remonte à 1936, un garde vit une femme sans tête flotter vers lui dans la tour sanglante.

La sentinelle mis le mystérieux inconnu en garde mais ne recevant aucune réponse, il chargea. Le garde fut paralysé par la peur quand il vit sa baïonnette traverser la silhouette.

Les fantômes de la tour de Londres : Sir Walter Raleigh

Sir-Walter-RaleighSir Walter Raleigh été un aventurier, écrivain, poète, courtisan, officier, explorateur et grand savant très populaire, il est à la base de l’introduction du tabac en Virginie et à Jersey, ainsi que de la pomme de terre en Angleterre.

En 1603 il échappa grâce à sa popularité à l’exécution, après avoir été soupçonner de complot contre le roi Jacques 1er.

Il fut néanmoins emprisonner tout en conservant une certaine liberté lui permettant de vivre avec sa famille et de continuer ses expériences scientifiques.

Cependant, 2 ans après sa libération il fut accuser une nouvelle fois de trahison.

Il n’eut pas la même chance que la 1ère fois puisqu’il fut exécuté. Son fantôme réapparaîtrait souvent le soir sur des remparts proches de ses anciens appartements.

Ces remparts furent même nommés “la promenade de Raleigh“.

Les fantômes de la tour de Londres : Margaret Pole

Margaret-PoleMargaret Pole, âgé de 70 ans et dernière héritière des Plantagenet, fut décapitée sous l‘ordre du roi Henri VII.

Le jour de son exécution, elle refusa de poser sa tête sur le billot et le bourreau dû la poursuivre jusqu’à la tour verte.

Il abattit sa hache à de nombreuses reprises sur elle avant qu’elle ne rende l’âme dans d’atroces souffrances.

Son fantôme réapparaîtrait chaque année au pied de la Tour vert à la date d’anniversaire de son exécution.

Les fantômes de la tour de Londres : Thomas Becket

Le-fantôme-de-Thomas_becketThomas Becket, dit saint Thomas de Canterbury, fut archevêque de Canterbury de 1162 à 1170.

Il engagea un conflit avec le roi Henri II d’Angleterre sur les droits et privilèges de l’Église.

Il sera finalement assassiné par les partisans du roi.

Il fut canonisé en 1173 dans la cathédrale de Canterbury, devenue lieu de pèlerinage.

Thomas Becket fut aperçut 71 ans après son meurtre.

On apercevait parfois son spectre dans la tour portant son nom, la tour de saint Thomas, surtout lorsqu’on y effectuait des modifications.

Les constructions furent souvent retardées par des accidents inexplicables ou par les éléments se déchaînant.

Un prêtre prétendit avoir aperçut la forme fantomatique de Thomas, frappant une construction de sa croix jusqu’à ce que celle-ci cède.

Les fantômes de Guildford Dudley & Lady Jane Grey

Lady-Jane-GreyPromise au jeune Edward VI, Lady Jane Grey avait l’honneur de recevoir l’héritage royal.

Par contre, le jeune roi mourut et la laissa seule au trône qu’elle ne désirait pas vraiment.

Elle fut mariée de force à Guildford Dudley.

Grâce à la machination de ses parents, les espoirs de son beau-père furent comblés et elle devint reine.

Ce n’était pas son choix mais celui de ses parents.

Néanmoins, les deux mariés tombèrent rapidement amoureux l’un de l’autre mais leur paix fut de courte duré, tout comme leur vie.

Il ne furent sur le trône que quinze jours avant d’être jeté en prison.

Âgé de seulement 15 ans, Lady Jane Grey fut décapité quelques heures après son amoureux.

On raconte que les amants maudits furent tout les deux aperçus dans les corridors de la tour de Londres.

Le fantôme de Guilford Dudley viendrait, dit-on, s’asseoir près d’une fenêtre de Beauchamp Tower pour pleurer sa bien-aimée, comme il le fit avant son exécution.

Lady Jane Grey fut aussi aperçue plusieurs fois après sa mort.

Sa dernière apparition remonte en 1957, où deux sentinelles aperçurent son fantôme sur le toit de la tour de sel.

Les fantômes de la tour de Londres : Henri VI

Henry-VILe 21 Mai 1471, alors qu’il priait à sa chapelle privée dans la tour Wakefield, le roi Henri VI, fut poignardé.

Il était un homme très religieux mais faisait un mauvais monarque.

Son fantôme réapparu à plusieurs reprises priant dans la chapelle de la Tour de Wakefield.

L'ours de la tour de Londres

Les apparitions ne sont pas toutes celle d’êtres humains, des animaux fantômes furent également observés, ces apparitions n’ont rien de surprenante puisqu’il y eu des ménagerie dans la tour de Londres et ce, pendant des siècles.

L’animal fantôme le plus célébre est un ours, en 1815, un garde de la Tour de Londres se retrouva nez à nez devant un ours.

Quel fut sa stupéfaction lorsqu’en tentant de se défendre il vit son arme traverser l’ours comme dans de l’air.

Ce pauvre garde a été tellement apeuré qu’il mourra le lendemain.

En savoir plus sur la tour de Londres 

Voir aussi :
 Le château de corail d'Edward Leedskalnin et les secrets des pyramides

  Voter pour cet Article :
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *