Anunnaki, la version sumérienne de la création de l’humanité

Anunnaki, la version sumérienne de la création de l'humanité

Voici une des versions sumériennes de l’origine de l’homme qui donne une explication sur les Anunnaki, Nibiru, le visage sur Mars et les statues de l’île de Pâques.

Ce documentaire est passionnant mais ne cite pas ses sources, je pense qu’il est basé sur les traductions de Zecharia Sitchin, qui est, il faut le savoir, un traducteur controversé des textes sumériens.

Vous trouverez une autre version des textes sumériens ici :

L’origine sumérienne de la Bible, les preuves, avec des traductions plus “officiels”, ce qui ne veut pas dire plus “réels”, à vous de juger.

Les Anunnakis, les Sumériens et l’Homme

Création de l’homme par les Anunnakis : description de la vidéo

La première partie de la vidéo nous parle de la création de l’univers puis des Anunnakis, ces êtres semblable aux humains mais mesurant 2 fois leurs tailles et qui vivent sur une planète orbitant autour de l’étoile Némésis.

Les Anunnaki acquièrent une technologie qui leurs permets de voyager dans l’espace et ils arrivent jusqu’à notre système solaire où ils colonisent Mars et Nibiru pour en faire des stations spatiales.

Nibiru est une planète qui met 3600 ans pour effectuer son parcours autour du Soleil, elle serait rentrée en collision avec la planète Tiamat qui se serait divisée en deux et aurait donnée la Terre et la Lune.

À certaines périodes Nibiru gèle et pour la réchauffer les Anunnaki créent un effet de serre en répandant dans son atmosphère de l’Uranium, de l’hélium et de l’or.

Mais la planète est pauvre en or. L’occasion pour en obtenir davantage se présente quand le roi Anunnaki Allalou, destitué de Nibiru et réfugié sur la Terre, découvre qu’il y a de l’or en abondance sur cette planète.

Le visage sur Mars

Sur une tablette sumérienne il est écrit :

“Sur la grande montagne de Mars, ils ont sculptés avec les rayons, l’image d’Allalou, que son visage regarde pour toujours vers Nibiru où il a régné et vers la Terre où il a découvert l’or.”

Donc le fameux visage sur Mars serait la représentation du visage du roi Allalou :

Visage-sur-Mars

On nous apprend aussi qu’il y a 5000 ans les Sumériens avaient représenté toutes les planètes de notre système solaire y compris Uranus, Neptune et Pluton qui pourtant furent découvertes il y a peu de temps.


Quand le nouveau roi de Nibiru, Anu, apprend qu’il y a de l’or sur la Terre il prend la tête d’une expédition accompagné par ses fils Enki et Enlil et d’autres membres de la famille royale ainsi que des scientifiques et des militaires.  

Anu débarque au sud de la Mésopotamie, où il établi Eridu qui veut dire “maison loin de la maison”. Les tablettes sumériennes cites les Anunnakis comme “ceux étant venu des cieux sur Terre”, elles racontent que Anu confine l’ancien roi Allalu sur Mars et que les Anunnakis commencent la construction des établissement nécessaire à la mission.

Ayant besoin d’eau et de glucide, ils créent l’Éden, champ d’agriculture et d’élevage, puis en explorant la Terre entière, ils découvrent d’abondant gisement d’or au sud de l’Afrique.

Ensuite le roi Anu repart et laisse le commandement de la mission à Enlil son héritier tandis que Enki dirige les mines d’ors dans l’actuel Zimbabwe.

Au bout d’un moment, les explorateurs Anunnakis utilisés pour extraire l’or se mettent en grèves.

Dans la Bible, écrite des millénaires plus tard et qui reprend les récits sumériens, les Anunnakis sont appelé Élohim (les dieux) et cette rébellion est représenté par les anges désobéissants aux ordres de Dieu.

La création de l’homme

En ce temps là, des troupeaux d’homo erectus vivent au sud de l’Afrique, en les observant, Enki réalise que ces primates sont adaptés à creuser la terre, il capture donc une femelle erectus et l’amène à Enlil le chef de la mission.

Celui-ci donne l’autorisation d’effectuer des manipulations et le groupe médical Anunnaki manipule génétiquement un ovule de cette femelle, le greffant à un ovule de Ninursag, l’épouse d’Enki (si vous avez suivi le lien plus haut, vers l’article “L’origine sumérienne de la Bible”, vous savez que la déesse Ninursag a beaucoup de nom tel que Mama, et qu’elle pourrait être la mère universelle…).

C’est ainsi qu’il y a environ 200 000 ans né un hybride stérile mâle fort physiquement et intelligent.

Les Anunnaki l’appel Lulu et en clone un millier qu’ils transportent en grande partie vers l’Afrique.

Créé pour obéir et travailler, les lulus intègrent des concepts inexistant dans la nature, celui de Dieu en reconnaissant la capacité supérieure des Anunnaki et celui de l’immortalité tiré du fait qu’ils ne peuvent jamais constater la mort des Anunnakis puisque leurs espérances de vie dépasse des milliers d’années terrestre.

Ensuite excité et amusé par cette expérience, Enlil demandera à ces médecins de créer de nouveaux être en mélangeant l’ADN du lulu avec celui des autres animaux, ce serait de là que viennent toutes les figures mi homme mi animal dans les mythologies.

Mais ces êtres comme les lulu, ne vivaient que 100 ans. Les médecins créaient des lulu en continu mais en nombre insuffisant et les travaux traînaient, c’est alors que Enki compris qu’il fallait un lulu fertile, apte à procréer pour ne plus avoir à passer par les laboratoires.  

Enlil n’était pas d’accord, il craignait une croissance incontrôlable de ces êtres qui pourraient ensuite se rebeller et faire échouer leur missions, mais Enki fit valoir qu’il fallait plus de lulu pour terminer la mission et Enlil fini par accepter.

Ils créèrent donc les premier hommes, l’adama ou homo sapiens, créé à l’image des dieux Anunnaki.

L’adama était un lulu amélioré qui vivait 300 ans, costaud et de 2 mètre de haut.

L’adama fini donc par remplacer les lulus bien qu’Enlil et une partie des Anunnakis voient d’un mauvais œil cette expérience et soient prêt à exterminer tous les hommes.

Enki pour sa part continuait à affirmer la nécessité de l’adama pour la mission et pour la gestion de cette planète dans l’avenir.

Un problème se posera ensuite plus tard quand Enki engrossera 2 femelles humaines et que celles-ci mettent au monde des fils.

Quand Enlil l’apprend il est fou de rage, il accuse les femelles humaines de péché originel et fait chasser les humains de l’Éden, dans la version biblique, c’est le renvoi du paradis terrestre.

En Afrique, Enki ne chasse personne, au contraire il enseigne des connaissances supérieurs à certains humains pour en faire les premiers rois, le reste des hommes doit continuer à creuser la terre pour en extraire l’or.

Le départ d’Enlil

Il y a environ 100 000 ans, le roi Anu meure, Enlil doit donc rentrer au plus vite pour reprendre le trône et déclare la fin de la mission, il souhaite le départ de tous les Anunnakis mais Enki lui décide de rester ayant déjà son trône en Afrique.  

Enlil se fâche et demande aux Mohais de l’île de pâques de le garder sous contrôle tandis qu’avec les autres Anunnakis il quitte la Terre.

Il y a environ 50 000 an Enki et sa cour quittent le Zimbabwe pour Erin au moyen orient, ensuite il marie les filles de roi les plus méritant à ses fils et de ces unions naissent des êtres exceptionnelles, les dieux héros.

Ensuite Enki envoi ces Dieux héros à la conquête de la terre entière déjà occupée par les humains qui avaient été chassé de l’Éden.

Les dieux héros partent donc à la conquête de la terre et ils seront les constructeurs de toutes les anciennes cité mythiques dont il reste encore des trace aujourd’hui.

Il y a environ 12 000 ans, la flotte spatiale d’Enlil, devenu roi de Nibiru, revient sur la terre pour éliminer les êtres humains.

Il envoie un rayon destructeur qui s’abat entre le Maroc et l’Espagne actuel, provoquant un déversement gigantesque d’eau de l’Atlantique vers la Méditerranée qui détruira de nombreux lieux dont Eridu, c’est le déluge de la Bible.

Enki averti le roi Siusura, le Noé biblique, qui construit une grande barque où il se réfugie avec sa famille et ses animaux.

D’autres survivants vont s’installer non loin d’Eridu où ils vont fonder la ville d’Ur, première ville sumérienne.  

Enlil repart ensuite sur Mars qu’il doit faire évacuer. Les sumériens découvrent ensuite leur voisins Anunnakis et les adorent comme des dieux.

Les Anunnakis décident de leur enseigner une partie de leurs savoir, c’est ainsi que par la suite les sumériens inventeront l’écriture et noteront les connaissances enseignées par les dieux comme l’Astronomie, l’agriculture, l’architecture, sur des tablettes d’argiles.

Les dieux décident ensuite de se partager la terre, Rama, le dieu indien, Wang, aussi appelé l’Empereur jaune s’installe en Chine, l’Anunnaki Yavé quand à lui occupe la Palestine. Yavé fera ensuite un pacte d’alliance avec son ami Abraham

Le départ des Anunnaki de la Terre

Il y a environ 5000 an une révolte éclate sur Nibiru, Enlil est sur Mars et la quitte de très mauvaise humeur, il arrive sur Nibiru et commet tant d’iniquité qu’il fini par être renié par sa propre famille royale qui le contraint à l’exil, c’est Enki qui est alors rappelé d’urgence sur Nibiru comme héritier du trône.  

Enki qui souhaite laisser aux hommes la gestion de la Terre appâte les autres Anunnaki répartis dans le monde en leur promettant que si ils le suivent il partagera avec eux le pouvoir sur Nibiru.

C’est ainsi qu’il y a environ 5000 ans, les Anunnakis abandonnent la Terre, les annotations sumériennes se terminent d’ailleurs à cette date, c’est ainsi que la préhistoire s’achève et que notre histoire débute.

Si ce que les sumériens racontent est vrai, cela explique le manque de pièce prouvant l’évolution darwinienne de l’Homme et ces énormes construction en pierre que notre technologie d’aujourd’hui ne peut égaler.

Si ce n’est pas vrai, bravo à ces sumériens qui il y a 5000 ans ont inventé cette histoire fantastique.

Fin.

Sur le même sujet :

La genèse revisitée par les textes sumériens : documentaire

Nos ancêtres des extra-terrestres ? la théorie des anciens astronautes d’Erich Von Daniken

Des tablettes cunéiformes contenants la liste des rois sumériens laisse perplexes les historiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *